L'affaire du «concombre tueur» et ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'affaire du «concombre tueur» et ...

Message par Mathieu le Jeu 02 Juin 2011, 09:31

Bonjour à tous,

je souhaite vous faire partager l'édito d'une lettre d'info agricole que je reçois régulièrement sur le sujet du moment :

"Accusé, présumé innocent, puis blanchi... L'affaire du «concombre tueur», potentiel vecteur de la bactérie «Escherichia coli enterohémorragique», pourrait faire sourire si elle n'avait pas déjà tué 16 personnes, rendu malade des centaines d'autres et entraîné la défiance des consommateurs européens envers tous les légumes. En Allemagne, comme ailleurs, on assiste à une diminution radicale de la consommation et l'Espagne évalue les pertes à 200 millions d'euros par semaine.

Le concombre bio espagnol aura beau être disculpé, le mal est fait. Les fruits et légumes, jusqu'ici recommandés, encensés, considérés comme le must en matière de santé humaine viennent de tomber brutalement de leur piédestal. Après le boeuf et la vache folle, le lait et la dioxine, les oeufs et les salmonelles, le poulet et la grippe aviaire, c'est au tour des légumes d'être au coeur de la tourmente. Aucun aliment n'est aujourd'hui à l'abri d'un scandale alimentaire.

Pourtant, en matière d'alimentation, les spécialistes continuent à l'assurer : notre nourriture n'a jamais été aussi surveillée, saine et sûre. Les peurs et psychoses n'en sont peut-être que plus fortes. Espérons, pour les producteurs et consommateurs, que les analyses et investigations des prochains jours innocenteront totalement les fruits et légumes. Mais rappelons aussi, que le risque zéro n'existe pas."

Aucun aliment n'est sûr ! que peut on faire ? aucun contrôle sérieux ou valable malgré la multiplication de mesures pour protéger le peuple. De plus en plus de crises sanitaires.

Si je pouvais faire un parallèle sans écarter le sujet d'actualité. Nous pensons tous que c'est mieux de faire son jardin à la maison. voir le nombre de jardins sur la commune. C'est vrai ça a du bon. beaucoup malgré ce. mais cultiver son jardin, élever ses légumes, n'est pas une garantie. Les espèces de fruits et de légumes n'ont plus rien avoir avec les variétés primitives, authentiques du vrai quoi. Les maladies arrivent rapidement, les plantes dégénèrent, les fruits n'ont pas de gout, de saveurs, ... Ce qui prime c'est la tromperie : le bon nom, le meilleur mot, tout faire pour que ça brille aux yeux du consommateur, la petite taille de légume, ... Néophytes ou chevronnés, nous nous "faisons tous avoir". On fait confiance aux vendeurs beaux parleurs. Tout est "cœur de bœuf", batavia, bio, ... Ils nous vendent toutes sortes de plantes qui demandent le moins de soins ! hé oui c'est la société qui veut cela. C'est un comble, pas de soins ! les plantes comme les être humains ont besoin d'une attention particulière. Tout le monde le sait. On ne fait pas de jardin sans passer minimum de temps au milieu de la végétation.
La dernière fois, j'ai lu sur une revue tous publics sur le jardinage (comme le bricolage c'est le nouveau loisir des français), un article sur les rosiers qui résistent aux pucerons, maladies,... Ça me rappelle quelque chose pas vous : les ogm.

Je ne sais plus qu'en penser ! Une chose est sûre pour moi, paysan. C'est que les personnes qui cultivent les plantes hors sol (c'est le cas des fameux concombre incriminé) dans des solutions nutritives, qui modifient les variétés,... ne sont pas des agriculteurs, des paysans. Et ils ne respectent rien !
avatar
Mathieu
Cigale de l'ordre
Cigale de l'ordre

Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 21/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum