RPI: la conclusion des élus

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cette solution vous donne t-elle satisfaction ?

14% 14% 
[ 3 ]
86% 86% 
[ 18 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 21

RPI: la conclusion des élus

Message par fabrice le Mer 18 Nov 2009, 09:52

Mardi 17 novembre 2009 avait donc lieu la réunion entre la CCPS, et les conseils municipaux de Junas et Aujargues. Monsieur le Maire de Junas a proposé à cette occasion la création d'un RPI Aujargues/Junas sur la base de deux écoles primaires, avec classes maternelles et CP à Junas, et CE1 à CM2 à Aujargues. Cette proposition a donné toute satisfaction au maire d'Aujargues et aux élus des commissions des affaires scolaires d'Aujargues et Junas.

(Pour participer au sondage, connectez-vous ou créez un compte. Les votes sont anonymes mais limités à 1 par compte)


Dernière édition par fabrice le Sam 21 Nov 2009, 10:49, édité 2 fois
avatar
fabrice
Cigale Webmestre
Cigale Webmestre

Nombre de messages : 826
Age : 47
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/crabby7

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par zebu le Mer 18 Nov 2009, 14:56

Pourquoi vous votez pas ?
avatar
zebu
Cigaou printanier
Cigaou printanier

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par Fantomette le Mer 18 Nov 2009, 19:14

oui pourquoi pas de vote? les élus ne se sont pas tous exprimés?
avatar
Fantomette
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par don camillo le Jeu 19 Nov 2009, 09:04

Nous n'avons pas été correctement consultés, mal informé. Je n comprend pas cette décision.
avatar
don camillo
Cigaou printanier
Cigaou printanier

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 29/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par fabrice le Ven 20 Nov 2009, 16:56

J'ai posté une réponse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour ne pas saturer ce fil de discussion.
avatar
fabrice
Cigale Webmestre
Cigale Webmestre

Nombre de messages : 826
Age : 47
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/crabby7

Revenir en haut Aller en bas

RPI

Message par melina le Lun 23 Nov 2009, 14:41

QUEL DECEPTION POUR NOUS LES PARENTS ENCORE UNE FOIS LE VILLAGE NE GARDERA PAS SA PROPRE ECOLE. NOS ENFANTS FRERE ET SOEUR NE PARTAGERONS JAMAIS LA MEME COUR .NOUS PARENTS DEVRONS NOUS DEPLACER SUR UNE AUTRE COMMUNE POUR PARTAGER ECHANGER AVEC LES ENSEIGNANTS DE NOS ENFANTS.MAIS MALHEUREUSEMENT JE PENSE QUE TOUTES SES DECISIONS NE SONT QUE POLITIQUE ET QUESTION DE BUDGET DE SUBVENTION ET LE BUS ENCORE !!!L'ANNEE PROCHAINE ARRIVE 12H25 DEPART 13H35 CA AUSSI BEAUCOUP DE PERSONNES TROUVE CELA TROP COURT MAIS APRES TOUT QUI CA INTERESSE LE BIEN ETRE DES ENFANTS UNE DERNIERE PETITE CHOSE QUAND LES MATERNELLES FERMERONT PETIT A PETIT L'ECOLE DE JUNAS DEVIENDRA PEUT'ETRE UN JARDIN D'ENFANTS QUEL AVENIR MERCI A TOUTE SES PERSONNES QUI PRENNENT LES DECISIONS POUR L'AVENIR ET LE BIEN ETRE DE NOS ENFANTS SANS JAMAIS DEMANDER L'OPINION DES PERSONNES LES PLUS CONCERNEES NOUS LES PARENTS .
avatar
melina
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par tim le Lun 23 Nov 2009, 17:20

Pour avoir fréquenté l’école de JUNAS avant le RPI dans des classes multi niveaux, je peu dire que mes camarades de classes et moi même environ 15 à 20 élèves n’ont pas fréquentés les bans d’une fac ou d’une école supérieure et pour la plupart d’entre eux même pas un bac. Par contre la génération d’après moi qui elle a eu droit au RPI sur une même proportion d’élèves une bonne dizaine et allé en fac ou en BTS. Bien que les études supérieures ne soit pas un gage de réussite professionnelle ou de bonheur dans son travail ca laisse quand même plus de choix. Alors de grâce entre le confort des parents et la réussite scolaire de nos enfants je choisis la 2eme solution.
avatar
tim
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par melina le Lun 23 Nov 2009, 18:18

c'est malheureux d'avoir rate ses etudes a cause d'un double ou triple niveau car tous les enseignants qui le pratique a ma connaissance sont souvent les meilleurs ou alors les plus motives .je fais encore confiance aux enseignants qui prennent ses postes la .domage pour tous ses anciens eleves qui ont rates leurs etudes j'en connai beaucoup qui ont echoue meme avec le rpi ne melangeons pas tout vous n'etes pas le seul a penser a la reussite scolaire des enfants mais elle depend de beaucoup de chose et du bien etre aussi .
avatar
melina
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par don camillo le Lun 23 Nov 2009, 19:11

Tim, je pense que si vous êtes passé avant le RPI, c'était dans les année 70 ou début 80 ?... à l'époque, il y avait peut-être 600 habitants à Junas. On est à plus de 1000 maintenant, le nombre d'enfants n'a plus rien à voir. Il n'y aurait plus de niveau triple avec 100 enfants dans l'école ! Sauf si c'est le choix des instituteurs, les résultats peuvent être meilleurs qu'en cours simple. Je crois que c'est vraiment pas comparable.

Moi je suis plus inquiet pour le laxisme à Aujargues,
** où les enfants travaillent s'il veulent, ce qu'ils veulent et reste en plus souvent sans surveillance. Là, oui, je suis inquiet.**

Modération: Propos non vérifiés, peut-être diffamatoires. Mis en modération à la demande de l'utilisateur M-Laure Aymart. (fabrice)


Dernière édition par fabrice le Mar 24 Nov 2009, 17:12, édité 3 fois
avatar
don camillo
Cigaou printanier
Cigaou printanier

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 29/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par tim le Mar 24 Nov 2009, 08:34

Je suis effectivement allé a l'école de Junas fin 70 début 80 avec une moyenne par classe a moins de 20 et déjà l'insti n"a pas réussi à nous former, alors avec des moyennes a 27 j’imagine. Mais les informations sont contradictoire car celles que j'ai eu disent qu’une école de Junas autonome entrainerai des cours triple niveau, Fabrice devrai pouvoir nous éclairer sur ce point

Pour finir je ne donne pas de garantit de réussite dans le RPI mais je pense simplement laisser plus de chance, quant au laxisme à Aujargues c’est peu être plus un problème d’enseignant que de RPI
avatar
tim
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par fabrice le Mar 24 Nov 2009, 12:14

Tim, d'après l'étude faites par Jean-Paul Mazel et que vous pouvez lire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], des classes à 3 niveaux ne sont en effet pas obligatoires à Junas. Toutefois, il reste possible que en fonction des effectifs, du souhait des enseignants, directeurs d'écoles ou inspection d'académie, le triple niveau soit le choix retenu par les enseignants. Ainsi, en 2010, si Junas devait être autonome, et sans triple niveaux, il y aurait 30 élèves en CE1/CE2 et seulement 19 en GS/CP... ce qui incite à considérer d'autres choix.

En ce qui concerne la qualité de l'enseignement reçu dans une classe à plusieurs niveaux, les enseignants qui m'en ont parlé disent que ça peut donner des résultats tout aussi bons, voir meilleurs, à condition que la classe ne soit pas trop chargée et que ce soit bien accepté par l'enseignant. Je me suis laissé dire, par exemple, que 25 était un maximum pour une classe à 3 niveaux. Des études menées sur plusieurs décennies au CNRS semblent confirmer tout ça. (je n'ai plus les liens, mais je les avaient trouvés sur le net)


Dernière édition par fabrice le Mar 24 Nov 2009, 13:51, édité 1 fois
avatar
fabrice
Cigale Webmestre
Cigale Webmestre

Nombre de messages : 826
Age : 47
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/crabby7

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par M-Laure Aymard le Mar 24 Nov 2009, 12:36

C’est parce que j’ai été profondément choquée de lire ceci : « …le laxisme à Aujargues, où les enfants travaillent s'il veulent, ce qu'ils veulent et reste en plus souvent sans surveillance …» que j’ai souhaité l’exprimer sur ce forum.

N’ayant pas de compte, j’ai du en créer un. Pour cela, j’ai lu le règlement avant de cliquer sur le bouton signifiant que je l’acceptais.

La 1ère des conditions d’utilisation de ce forum est la suivante :

- les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits

Plus loin, on lit « Internet n'est ni un espace anonyme, ni un espace de non-droit ! »

Depuis que l’éclatement du RPI est projeté, j'en ai lu plusieurs remarques « assassines » en direction des enseignants … Passons…

Celle-ci est totalement inacceptable à mon sens parce que la pédagogie « des enseignants d’Aujargues » met tout en oeuvre pour favoriser l’autonomie, la coopération, la responsabilisation, le respect de soi, d’autrui, des règles, ... Exactement l’inverse du laxisme !!!
avatar
M-Laure Aymard
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par tim le Mar 24 Nov 2009, 16:11

Je fais pour ma part une très grande différence entre une classe double niveau qui peu avoir un intérêt pédagogique pour des enfants surtout si elle est dans un même cycle, et puis un triple niveau ou la je suis plus septique tant les différences sont grandes entre trois niveaux et ou l’enseignant doit jongler d’un cours sur l’autre divisant ainsi son temps d’enseignement, et pourtant les deux sont des classes multi niveaux. Pour revenir sur « laxisme » dénoncé plus haut mon enfant fréquente l’école d’aujargues et rentre presque tous les jours avec des devoirs sans que se soit a mon avis une demande de sa part, mais cela n’a rien à voir avec le RPI. Se son les enseignants qui décident des méthodes pour appliquer les programmes .De plus nous parlons ici que des enfants de Junas et pas du tout de ce d’Aujargues, qui eux aussi vont se retrouver dans des cours triple ou quadruple. A l’époque des regroupements inter communes pour faire des agglos et des prochains rapprochements département région, vouloir se replier sur soi même pour être plus petit me semble bizarre.
avatar
tim
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Modération

Message par fabrice le Mar 24 Nov 2009, 17:07

Voici une modération bien délicate... je me suis avant tout renseigné sur ce sujet que je ne connaissais pas : la pédagogie Freinet.

Le message de "Don Camillo" exprime une opinion que j'ai entendu aussi depuis que le débat RPI se ranime. Cette qualification de "laxisme" s'entend apparemment souvent lorsqu'on évoque Freinet. Par rapport aux règles du forum, le message n'est pas une insulte, ni vulgaire, ni une attaque personnelle, ni contraire aux lois française. (En ce qui concerne l'anonymat, ça ne signifie pas que l'on ne puisse s'exprimer en utilisant un pseudo, mais qu'en cas de comportement illégal, les moyens existent pour retrouver son auteur et le poursuivre s'il y a plainte).

Donc, finalement, la question est: ce message est-il diffamatoire ?

Sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] voici la définition de Laxisme : (du latin laxus, large, relaché), nom masculin. Système de philosophie ou morale, préconisant des idées larges; tendance à une discipline relâchée.

Le terme relâchée n'est certes pas revendiqué par la pédagogie Freinet, mais elle est bien un système pédagogique basée sur un système philosophique qui prône (entre autre) l'apprentissage de la liberté plutôt que l'autorité dite brutale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] nous dit aussi : Par extension, ce terme péjoratif désigne actuellement une absence d'autorité, qui peut être volontaire (idéologique par exemple) ou involontaire (manque de charisme par exemple), et qui mène au désordre.

Don Camiilo juge donc (j'imagine) que nous sommes dans le cas volontaire et idéologique et il exprime par ce terme la critique qu'il veut en faire. En tant que modérateur, je n'ai rien de contradictoire avec la règle ou l'esprit de ce forum. Modérer ce message serait d'ailleurs, il me semble, un acte d'autorité tout à fait contraire à la pédagogie de Freinet. Je préfère donc inviter "Don Camillo" a argumenter un peu plus son avis.

Don Camillo dit aussi que "les enfants travaillent s'il veulent, ce qu'ils veulent et restent en plus souvent sans surveillance". C'est tout de même une accusation grave (à moins que ça fasse partie de la méthode?) car elle sous-entend que les enseignants ne rempliraient pas leur mission. N'ayant pas d'enfant en élémentaires, je vous serais reconnaissant de m'aider à savoir ce qu'il en est car, si c'est faux, c'est effectivement diffamatoire. Le message reste donc signalé "en modération" en attendant, pour prévenir les lecteurs. Si par contre, c'est vrai, ça appel sans doute quelques explications, mais le message ne devrait plus être choquant.

J
e remercie en tout cas Marie-Laure Aymard pour son intervention qui permet d'entendre un autre son de cloche.

En tant que parent d'élève, je dois dire que j'ai été plutôt séduit par mes premières lectures sur la pédagogie Freinet (voir quelques liens à la fin de ce message). J'ai envie d'en savoir plus. Reste à confronter la théorie avec la pratique, car j'avoue que certains avis (comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) pourraient donner à l'inquiétude des parents une certaine légitimité.

J'invite aussi, ceux qui voudraient poursuivre le débat Freinet pour informer, exprimer une inquiétude ou y répondre à ouvrir un nouveau sujet car nous nous éloignons du sujet de départ...

Liens consultés :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
fabrice
Cigale Webmestre
Cigale Webmestre

Nombre de messages : 826
Age : 47
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/crabby7

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par Philippe le Mar 24 Nov 2009, 21:21

@melina : Il faudrait peut-être se renseigner et s'intéresser au sujet avant de poster des choses soit fausses soit anecdotiques :

  • Dans tous les cas, Junas gardera une école, c'est une évidence.
  • Nos enfants frères et sœurs ne partageront pas la même cour : en deux écoles, ça ferait des plages de 3 à 5 années, comme collège, lycée, supérieur ... je ne vois pas le souci.
  • Se déplacer dans une autre commune vous fait si peur ?
  • Si ces discussions durent depuis plus de deux années, c'est justement parce qu'elles sont loin de n'être que politiques ou financières.
  • En réfléchissant deux secondes, on comprendra facilement qu'un circuit sur deux villages est bien plus simple que sur trois, la question du bus passe ainsi d'un statut problématique à celui de commun.
  • Si la discussion est en permanence ramenée par les enseignants sur le sujet de la maternelle, c'est justement pour que ces maternelles ne se transforment pas en jardins d'enfants et conservent leur rôle éducatif ! Ce que vous dites est un contre-sens.
  • Pour finir : dire que les décisions pour l'avenir sont prises sans consulter les parents est lamentablement fallacieux : car oui il n'y a pas eu de consultation formelle des parents, mais dire cela revient à dire que les communes se foutent de cette opinion, ce qui est loin d'être le cas. Simplement, ils n'ont, à mon avis, pas utilisé les bonnes méthodes.
Une note sur l'enseignement à Aujargues : même si je tiens à rappeler que ce n'est pas l'objet du topic : ma fille est passée par Aujargues, mon second y est encore : aucun souci à noter ... Il serait peut-être temps que certains parents fassent un peu confiance à la compétence des enseignants.

[Vu le nombre croissant de topics, courte réponse dans chacun, ces réponses étant liées entre elles]
avatar
Philippe
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par melina le Mer 25 Nov 2009, 08:35

Encore une fois on exprime une opinion un souhait et certaine personne se sentent superieur pour juger le propos exprimes .Tant mieux pour tous ceux qui sont ravis des decisions prise concernant le RPI ,tant mieux si vous avez une grande confiance en notre systeme educatif et oui cher philippe me deplacer me gene je n'ai pas un 2ème vehicule ,tant mieux pour vous si ce n'est pas le cas, oui ca me gene! mon fils de 7 ans est dyspraxique, oui le manque de proximite avec les enseignants me gene! !en cela .Si vous etes satisfait exprimez vos opinions mais eviter de remettre en question les propos des autres . je respecte les opinions de chacun et j'arrive meme a les comprendre . cela s'appelle la liberte non!!! Une autre chose sur les propos entendu sur l'ecole d'Aujargues au lieu de s'offusquer sur de tels propos on devrait s'interroger du pourquoi d'un tel malaise et de ce manque de confiance pour la securite .
avatar
melina
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par Philippe le Mer 25 Nov 2009, 12:27

Vous sous-entendez que je prends les gens et leurs opinions de haut ; qui me connait un tant soit peu sait que ce n'est vraiment pas dans mes habitudes. Simplement, quand je vois, d'une part des attaques injustifiées, et d'autre part des contre sens, je ne peux pas les laisser se diffuser sans rien dire.

Le pire, c'est qu'avec les réactions que vous avez, vous persistez dans cette voie :

  • Concernant les décisions prises pour le RPI : je ne suis pas d'accord avec, cela me semble pourtant clair, puisque ma position est d'avoir une vraie école maternelle sur Junas, pour garantir la scolarisation des plus petits à plus long terme.
  • Concernant le système éducatif : comment voulez-vous que les enfants suivent l'enseignement des enseignants, si derrière, les parents sont en permanence en train de leur casser du sucre sur le dos.
  • Le déplacement, ne me dites pas que vous n'avez pas la possibilité de faire quelques déplacements jusqu'à Aujargues dans une années scolaire.
  • Concernant votre fils : comment pouvez-vous taper sur l'école d'Aujargues, et implicitement sur son directeur, alors qu'il ne cesse de se battre pour que les postes RASED soient maintenus.
  • De plus, concernant les enfants en difficulté, pensez-vous que les classes à plusieurs niveaux soient ce qu'il y a de plus adapté à leur situation ? Moi, non.
  • Concernant la remise en question des opinions des autres, oui, je le fais, car je ne peux accepter que des affirmations fausses soient diffusées comme si c'était des vérités.
  • Concernant la liberté : je ne vois pas ce qu'elle vient faire ici. Chacun a évidemment droit, et le devoir même, d'exprimer son point de vue. Mais pour qu'il apporte quelque chose à la discussion, il faut qu'il soit justifié, argumenté ... et pour cela, la contradiction est le meilleur outil, me semble-t-il.
  • Et pour finir, concernant l'école d'Aujargues et l'enseignement qui y est mis en œuvre, il me semble bien que ceux qui en critiquent le fonctionnement n'ont en fait jamais essayé de le comprendre.
avatar
Philippe
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par KATHY le Mer 25 Nov 2009, 13:29

Et le bien-être de nos enfants, qui y pensent!
Mes enfants sont scolarisés dans le RPI depuis des années, et malheureusement il y a toujours eu des problèmes avec le car ( enfant oublié à l'école ou monte dans le car alors qu'ils doivent rester à la cantine...) et chaque fois on nous répond que c'est normal que ce sont les aléas du RPI.
Est il normal que les enfants n'aient qu'une heure pour manger? Est il normal que les enfants de Junas qui vont à Aujargues passent par Congénies alors qu'il y a déjà un autre car de mis en place? Est il normal que les enfants rentrent le soir à 17h30?
Je ne remet pas en cause le fonctionnement d'Aujargues car un de mes enfants y ait et tout se passe très bien. Le seul hic qu'on peut avoir pour l'an prochain avec cette école, c'est qu'elle base"l'éducation et l'enseignement" sur l'autonomie des enfants. L'an prochain, quand les enfants de CE1 vont arriver, ils auront entre 6 et 7 ans. Peut on demander à ses enfants d'être autonome, indépendants?
Combien d'enfants en France sont scolarisés dans des écoles uniques avec des doubles ou triples niveaux et tout le monde, parents, enseignants et enfants sont ravis et heureusement pour eux, ils ont de très bon résultats, et ils passent même leurs bac ( désolé Philippe). La preuve qu'un RPI n'est pas un gage de qualité au niveau de l'enseignement et de l'avenir des éléves.
J'entend parler aussi d 'intercommunalité mais mis à part le RPI, les commmune de Junas et d'Aujargues ne partagent rien d'autres.
Même au sein du RPI il n'y a guére de partage, sauf pour la fête des écoles, mais jamais il n'y a d'échange entre les 2 écoles, on a des échanges avec des écoles de Nîmes ou de Fontanés ou autres .... Les enfants qui font leurs derniéres années à Junas ne sont pas amenés à Aujagues pour leur montrer l'école, les enseignants... Dommage...
C'est surtout dommage pour les enfants car leur bien-être n'est pas au sein de ces débats comme d'ailleurs au niveau national.
Les enseignants font gréve pour "défendre l'école et l'avenir des élèves",et ils ont raison car le gouvernement méne une très mauvaise politique au niveau scolaire et c'est dommage qu'ils ne soutiennent pas les parents pour l'éclatement total du RPI car là aussi, il est question d'avenir...
avatar
KATHY
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par melina le Mer 25 Nov 2009, 14:04

1 Vouloir garder les maternelles a junas pour une scolarisation a long terme des maternelles j'espere que cela aidera notre gouvernement a ne pas faire disparaitre les petites sections ainsi de suite je le souhaite!!
2 le systeme educatif de notre pays nous avons encore le droit de le trouver mieux ailleurs sans pour autant remetre en question le travail de nos enseignants encore une fois cela sont des attaques injustifiees qui ne sont pas dans mon message precedent.
3 les relations enseignants parents sont plus simple dans le meme village difficulte ou pas pour moi mais surement pas pour tout le monde je le comprend.
4 En ce qui concerne le rased je n'ai jamais parle des ecoles encore moins du directeur d'Aujargues qui je sais est tres a l'ecoute des enfants en difficultes, encore une fois vous interprete mes propos .
Pour les doubles niveaux mon fils en fait actuellement parti et tout va tres bien avec une enseignante genial.
En esperant que ce discour soit justifié de bon sens pour etre lu.
amicalement melina
avatar
melina
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par Philippe le Mer 25 Nov 2009, 21:05

@Kathy :

  • Concernant les bus, même si j'ai toujours estimé que d'autres éléments étaient plus importants, c'est effectivement un problème. Ceci dit, encore une fois, l'ordre du jour est à la création d'un RPI sur Junas et Aujargues, et dans ce cadre, on serait sur un système extrêmement simplifié. Les points abordés à la suite relèvent de la même approche.
  • Concernant Aujargues, le fonctionnement n'est pas exactement celui que vous décrivez : l'enseignement sur la base de l'autonomie des enfants n'est pas un choix d'école, mais un choix d'enseignant, il n'est pas forcément appliqué à toutes les classes. De plus, cette méthode, appelée Freinet, peut être appliquée dès, me semble-t-il, la maternelle (à confirmer)
  • Concernant les niveaux multiples, ma remarque faisait écho à la question des enfants ayant des difficultés scolaires : dans des classes à niveaux multiples, l'organisation pour l'enseignant est plus difficile et complexe à gérer, si bien que le temps qui habituellement peut être pris pour ces enfants n'est plus disponible.
  • A noter d'ailleurs que la question de l'intérêt des niveaux multiples reste pour moi plus qu'à démontrer : en effet, à mon avis, il y a quelques décennies, ce fonctionnement était effectivement viable car il était inscrit dans un contexte social bien plus rigide que maintenant. Aujourd'hui les choses ont changé, et à mon avis cela devient de plus en plus difficilement gérable.
  • Concernant l'intercommunalité, et sans m'étendre des heures : D'un point de vue personnel, les liens nés de l'intercommunalité sont très présents chez moi comme chez les autres membres de ma famille. Et je pense que c'est le cas dans bien d'autres familles de Junas.
  • Concernant les écoles, d'abord il y a des échanges (exemples : fête des écoles, olympiades, p'tit loups du jazz), ensuite, vous semblez regretter l'absence de la visite que vous décrivez : je suis persuadé que si vous aviez proposé l'idée aux enseignants, ils auraient sauté dessus, car c'est une très bonne idée !
  • Pour finir, votre dernier paragraphe me laisse perplexe : je ne vois pas, encore une fois, le lien que vous faites entre la défense de l'école et de l'avenir des élèves, et le fait d'éclater totalement le RPI. Pour moi, c'est d'ailleurs un non sens.
@melina :

  1. on est d'accord
  2. oui, mais votre phrase relevait de l'attaque, elle, pas de la proposition de voir d'autre solutions
  3. oui, je suis d'accord, mais d'autres éléments me semblent aussi devoir être pris en compte
  4. oui, effectivement j'ai interprêté vos propos, mes excuses


Dernière édition par Philippe le Mer 25 Nov 2009, 23:01, édité 1 fois
avatar
Philippe
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par pascale le Mer 25 Nov 2009, 22:51

Je me connecte pour la première fois sur ce forum pour donner mon avis sur le RPI et pour cela mon historique qui est certainement celui de beaucoup d'entre nous . Je suis arrivée dans ce village en 2002 , ne connaissant personne , avec mes enfants scolarisés dans le rpi ,structure que je ne connaissais absolument pas . J'ai pu , grace à cette inter connexion entre villages , connaitre et lier des liens avec des personnes des villages environnants et en quelque sorte m'intégrer dans la vie et la culture locale . Mon grand fils a connu les 3 écoles ,était et est toujours ravi de prendre le bus , et l'école d'Aujargues ou il est actuellement lui a permis , malgré tout ce que l'on pense , d'acquérir une maturité , une autonomie et un enrichissement personnel . Je n'espère qu'une chose , c'est que ma fille ait la chance de connaitre cette diversité . A l'heure de la mondialisation ,les échanges contribuent au développement personnel et culturel , sans pour autant renier son village qui reste unique , pensez vous que nos enfants soient amenés à rester toute leur vie sur Junas ? Pensez vous réellement que le bus les fatigue ? Je pense que les vraies raisons se trouvent ailleurs mais je n'ai pas tous les éléments historiques et politiques pour en parler . Je respecte tous les avis et chacun a le mérite d'avoir des arguments mais le problème du bus n'en est pas un , les enfants disposent d'une énergie et d'une capacité d'adaptation qui va au delà de notre imagination . Par ailleurs , les retards de bus perturbent ceux qui sont là pour récupérer leurs enfants le soir mais pour ceux qui vont à la garderie , le problème est moindre . D'autre part , une classe à triple niveau me fait peur car elle risque de laisser des enfants en marge meme si les instituteurs sont compétents . La maternelle et le primaire sont encore des lieux ou les enfants doivent encore avoir leur part de reve , de créativité et de découverte (une classe à triple niveaux peut elle se permettre d'avoir une table d'élevage ?) , ils ont bien le temps dès le collège de découvrir les désillusions et autres choses de la vie . C'est vrai pourtant que la grand mère de mon fils était en quadruple niveau à Junas et qu'elle n'a eu aucun souci dans sa vie professionnelle , mais à quelle époque ? Les programmes scolaires ont bien changé et se sont bien trop chargés...De plus , une classe à plusieurs niveaux , signifie pour moi , plus de suivi de mon enfant , meme s'il n'est pas en difficulté totale donc plus de disponibilité ...voilà le mot maitre qui n'est pas pareil de partout , en arrivant à 19 heure le soir , la disponibilité est réduite ! Enfin , le regroupement des fratries n'est pas forcément une bonne chose , oui ,dans le sens de la commodité mais non dans le sens de l'évolution personnelle et individuelle de l'enfant , pour ma part , mon fils est ravi de ne pas etre dans la meme école que sa soeur , ce n'est pas pour autant qu'il ne l'aime pas !mais là chacun est différent , je le sais bien . En bref , je pense que le regroupement est une bonne chose ,meme si je ne vais pas me faire d'amis en disant cela , mais il faut penser à nos enfants et non à ce qui peut nous rendre la vie plus facile à nous , parents . Je respecte bien sur les avis différents , mais je tenais sincèrement et à portes ouvertes à vous faire part de mon ressenti perso , moi qui suis une Junassole venant de l'extérieur , qui a adopté ce village comme ma propre ville , qui aime cet endroit plus que celui de mon enfance ...
avatar
pascale
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par don camillo le Ven 27 Nov 2009, 14:47

Donc le webmestre est aussi amateur de cette pédagogie « socialiste révolutionnaire », sans surprise de la part d’un élu d’une municipalité de gauche. Maintenant, si je souhaite donner une éducation traditionnelle à mes enfants, c’est pas interdit que je sache. L’obéissance, la discipline, l’effort ne sont pas des gros mots et l’école n’a pas le rôle de ***modéré***. L’entraide, la coopération, la socialisation etc… ne sont pas au programme, laissez ça aux parents. La mission de l’école élémentaire, c’est d’abord le savoir, de leur apprendre à lire, écrire, compter et les préparer au secondaire. N’en déplaise à certains, la géographie et l’histoire c’est au programme et c’est plus important que faire des crêpes ou écouter l’instit jouer de la guitare. Pour ça, il y a les maternelles, les centres aérés ou les colonies de vacances. Sortir un joker quand on n’a pas envie de travailler… voilà un bel apprentissage pour leur vie d’adulte, comme si on n’avait pas assez de grèves ou d’arrêts maladies en France. Et le jour ou un gosse passera sous une voiture parce-que les grilles de l’école ne sont pas fermées, on verra si les parents seront heureux. Voilà, c’est dit, et tant pis si ça choque et que je suis seul à dire ce que d’autres pensent en silence. Plutôt que de demander à ce que mes propos soit censurés ça serait comme même mieux d'y répondre. Je n'insulte personne, et n'invente rien non plus. Mais s’il est choquant de demander pourquoi on ne ferme pas les grilles de l’école, qu’on aimerait qu’ils aient les heures de cours et les programmes prévus par l’éducation nationale, je n’ai plus rien a dire sur ce forum. Salut.
avatar
don camillo
Cigaou printanier
Cigaou printanier

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 29/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par fabrice le Ven 27 Nov 2009, 15:12

@don camillo
1) La municipalité de Junas n'a pas de couleur politique. Il y a parmi les élus des sensibilités politiques diverses.
2) Vous faites beaucoup d'affirmations et de critiques. Certaines sont graves et se passent difficilement de preuves. Elles peuvent nuire à des tiers, en particulier des enseignants. Je les supprime donc.
3) En l'absence de nouveaux éléments, je vous invite à ne plus surenchérir sur ce sujet.
4) Vous mettez en cause une personne en particulier = compte suspendu 7 jours.
avatar
fabrice
Cigale Webmestre
Cigale Webmestre

Nombre de messages : 826
Age : 47
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/crabby7

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par fabrice le Ven 27 Nov 2009, 22:15

Le vote de la CCPS pour créer le RPI Auajrgues/Junas aura lieu ce jeudi, le 3 décembre.
avatar
fabrice
Cigale Webmestre
Cigale Webmestre

Nombre de messages : 826
Age : 47
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/crabby7

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par motivés le Sam 28 Nov 2009, 13:21

A la "veille" du vote décisif concernant l'avenir du RPI, peut-on considérer que le récapitulatif suivant résume les différentes options qui ont été (ou peuvent être encore) étudiées ?

Solution I
Pour sauvegarder le RPI et la Maternelle:
Choix de deux écoles distinctes
1) Ecole maternelle à Junas
2) Ecole élémentaire à Aujargues.

Solution II
Pour sauvegarder le RPI (proposition défendue par le Maire de Junas et les délégués aux affaires scolaires)
1) une école primaire à Junas ( maternelles + CP)
2) une école primaire à Aujargues ( CE1, CE2, CM1 et CM2)

Solution III
Pour sauvegarder le RPI (proposition du conseiller municipal F. BRAYS)
1) une école primaire à Junas ( maternelles + CP + CE1)
2) une école primaire à Aujargues ( CE2, CM1 et CM2)

Solution IV
Eclatement du RPI


MJ Pellet
avatar
motivés
Cigaloun timide
Cigaloun timide

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RPI: la conclusion des élus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum