Cartes Postales
Toujours en vente à la poste, la boulangerie et certains campings, les cartes postales éditées par les associations :






Visiteurs uniques
free counters
Depuis le 1/1/2009
Junas en Bref
Le Nom

Au XIIème siècle vivait un certain personnage du nom latin de Junius, auquel on aurait ajouté le suffixe Acium, pour bien indiquer que c'était le pays de Junius. Ce qui donnait vraisemblablement le nom Juniusacium, qui devint par recoupement et facilité de prononciation, Junascium, qui, par la suite, de diminutif en diminutif, comme beaucoup de noms de l'époque, est devenu Junas. Cette version d'appellation paraît être la bonne.
 
Une deuxième version veut que ce pays, relativement jeune par rapport à ses voisins immédiats et peut-être aussi construit par une équipe de jeunes, vaillants et courageux, était appelé par ses voisins, en occitan, "Aquel pais de Jouinas", qui serait rapidement devenu Junas.

Les origines

Ce village, dont les origines semblent remonter au XIIème siècle, fut d'abord construit sur un tertre rocheux. Inaccessible au Sud et à l'Est, il était fermé au Nord et accessible seulement à l'Ouest par deux petites routes étroites et fermées par deux porches qui existent encore. Dans l'intérieur de la petite agglomération, les rues étaient et restent construites en chicanes. Les maisons bordant l'extérieur avaient leurs murs percés de meurtrières et permettaient une meilleure défense. Un four banal pour la cuisson du pain et un puits d'eau potable y étaient établis. Ce petit village aggloméré autour de son église, comptait au début sept familles. Il a été rapporté qu'à Paris, dans les Archives Nationales, on peut lire : "Junas, son église et ses sept feux". Lire les pages du menu Histoire pour plus d'information.

Population>1000 habitants
Superficie775 hectares
Altitude67 mètres
RégionLanguedoc-Roussillon
DépartementGard (30)
Code Postal30250


Remerciements

Une grande partie des informations présentes sur ce site sont tirées du travail de M. Armand BENEZET. Sont livre, JUNAS - Village du GARD, édition limité de 1973 et son travail se prolongent à travers les bénévoles de l'association Traces et Mémoire de Junas que nous remercions chaleureusement pour nous avoir permis de rassembler ce petit "topo" junassol.